Naruto.Shippuden Shinobi évolution
bonjour/bonsoir a tout les shinobis s'aventurant dans ce monde sur le forum NSSE.

Si tu es déjà inscrit, félicitation ^^

Si tu es assez courageux(se) pour vivre cette aventure unique, rejoins nous sans plus tarder. . .

Si tu cherche un forum ou l'action est toujours présente, ou le staff est toujours actif, prêt à répondre à vos attentes, ou vous voulez rp en toute tranquillité dans la joie et la bonne humeur, alors vous serez comblé.

Si tu n'est pas encore inscrit, ce forum est un forum de rp qui commence au début de la saison shippuden, tu peux prendre un personnage du manga (actuellement il en reste plein ^^) ou alors en inventer un. Le staff est actif et accueillant, et nous recherchons encore des personnes actives, pour participer au RPG et faire de ce forum un grand forum RPG.

Si tu souhaites rejoindre le forum après avoir vu ça, inscris-toi, et nous t'accueillerons comme il se doit ^^

Le staff NSSE


Naruto.Shippuden Shinobi évolution

La puissance d'un pays se mesure à celle de son village, la puissance d'un village à celle de ses ninjas...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Nous vous souhaitons un agréable moment sur notre forum,, merci de votre fidélité . Smile .

Partagez | 
 

 Une fille à croquer... hmmm (j'en croque pour toi ^-^accepté)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayubi Maaka
juunins
juunins
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 27
Localisation : ici... là ! ... bah regarde, je suis là !!!
Emploi/loisirs : ce que mon chef veut, je le serais...
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Point de chakra (PC) Point de chakra (PC):
400/1500  (400/1500)
Point de vie (PV) Point de vie (PV) :
400/1000  (400/1000)
averti :

MessageSujet: Une fille à croquer... hmmm (j'en croque pour toi ^-^accepté)   Mar 30 Déc - 17:55

Nom: Maaka
Prénom: Ayubi
Age: 18 ans
Poids: 55 Kg
Taille: 1 m 60
Cheveux: Violet foncé
Yeux: Violet


Caractère : A première vue, Ayubi est une fille assez facile et très naïve mais c'est tout le contraire. Elle a un très fort caractère, mais n'est pas rancunière. Elle aime bien la tranquillité, le calme et la paix mais cela n'empêche qu'elle s'amuse de temps en temps. Elle possède le déhancher d’une danseuse orientale et la grâce et la souplesse d’une gymnaste. Elle est très organisée, mais pas au point d'être une maniaque du rangement ou alors le genre à vouloir tout contrôler. Si elle a des amis, elle les aide lorsqu'ils ont besoin d'elle et est toujours à leur écoute. Si une personne se sent triste, elle est capable de faire le pitre juste pour faire rire cette dernière. C'est une fille très pudique, elle n'aime pas montrer son corps même si se retrouver en maillot de bain ne la dérange pas. C'est aussi une fille très timide qui a du mal à s'intégrer car elle a peu de confiance en elle mais elle fait tout pour changer cela. Les amis ne coulent pas à flot avec elle car elle est très méfiante, trop même. Plutôt serviable et d’un tempérament très calme, si quelqu’un la cherche, il peut la trouver mais pas tout de suite. Elle ne veut pas mettre d’autre personne en danger alors si elle se bat, c’est dans un endroit désert.

Aime : Ayubi adore le silence, la mer, la neige, le chocolat, les jolis garçons et les jolies filles, la chantilly, sentir la pluie couler sur son visage, faire des missions sans s’arrêter, aider les autres…
N’aime pas : Elle déteste la noix de coco, les kiwis, les choux de Bruxelles, les épinards sans crème, échouer dans sa mission, perdre une âme, qu’un homme s’approche trop d’elle…


Nindô : Etre de plus en plus forte pour qu’on ne puisse jamais plus la blesser

Histoire : Nous sommes au Japon, en plein mois d’hiver ou la neige et le froid dominent pleinement. Dans une petite maison abandonnée, où fenêtres et portes sont totalement détruites, ne protégeant plus du vent glacial, une femme et son mari se retrouvent blottit dans un coin d’une pièce, qui était, avant le drame, le salon de la famille. La jeune femme est totalement frigorifiée tendit que son mari essaye, tant bien que mal, de la réchauffer. Tout moyens sont bons mais la peur de le perdre devient plus grand car cet enfant doit venir au monde. Il est le dernier survivant de la famille Maaka avec ses parents et s’il venait à mourir, se serait la fin pour eux deux. Caressant lentement son ventre, la femme s’inquiète pour son enfant, essayant de boire le plus possible pour son enfant. Déjà le froid glacial s’abattait sur eux qu’une tempête de neige se leva et c’est dans un moment aussi critique que les contractions commencèrent. Le cœur de la pauvre mère commence à battre de plus belle et sous des cries d’horreur et de douleur, les contractions continuèrent davantage, exprimant le désir ardant du bébé, de sortir de son ventre, peut importe le froid et la neige. Son père est obligé de la faire sortir, au péril de la vie de sa femme. C’était décidé, ce petit garçon devait vivre à tout prit, peu lui importait le coût que cela allait lui prendre. Il devait vivre pour sa famille et permettre une descendance digne de son sang. Alors, poussant comme jamais et le père attendant son fils, c’est dans un cri aigu et la stupéfaction générale qu’une petite fille arriva. Ce n’était pas un fil mais bien une fille, douce et gracieuse, tout comme sa mère. Le père approchant son enfant des yeux de sa mère, il vit qu’elle ne les ouvrit pas et que dans ce dernier effort pour mettre au monde sa fille, elle avait sacrifié sa vie. Cette femme, une ninja de Kiri, avait offert sa vie pour permettre à sa fille de respirer. Un tel sacrifice était bien digne d’une mère, une mère qui aimait réellement son enfant, fille ou garçon, peut lui importait, le mieux était que son enfant vive. Cela fut terrible pour son père mais par respect pour sa femme, il lui donna le nom qu’elle désirait pour une fille, Ayubi.

Agée de 7 ans, Ayubi est considérée comme apte à commencer l’entraînement. Sa mère est morte mais son père s’est promit de toujours défendre sa fille et de lui apprendre toute la maîtrise qu’elle devait connaître. Ancien Anbu de Kiri, son père est bien apte à être le sensei de sa fille, lui qui avait permit à beaucoup de genin de devenir juunin en un rien de temps. Il était un très bon professeur mais c’est surtout ce qu’il était et prenant sa fille comme élève, il en oubliait par moment qu’il s’agissait de sa fille. Lui apprenant à contrôler son chakra et à utiliser les techniques de bases, son père remarqua rapidement que sa fille était très douée pour la maîtrise de son chakra. Elle savait parfaitement le doser à chaque et possédait cette faculté de le dissimuler avec une rapidité impressionnante. Cela venait du fait qu’elle c’était entraînée durement pour pouvoir s’éclipser de la maison sans se faire voir ou sentir par son père, toujours sur ses gardes. Elle adorait aller dans la forêt gelée par la neige, là où vivait un troupeau de tigre, blanc comme les flocons et marqué de trait noir comme les ténèbres. Ces beautés de la nature sortaient uniquement la nuit et pour Ayubi, c’était un spectacle à ne pas manquer. Elle apprenait avec eux leurs discrétions, leurs forces et aussi leurs rapidités à attraper une proie dans la nuit. Les talents d’Ayubi étaient tel que son père commençait à s’en inquiéter. Si elle arrivait à échapper à son contrôle, qui sait, elle pourrait rencontrer des hommes moins drôles que ce qu’elle imagine. Ce n’était qu’une enfant, vivant loin des hommes et qui ne savait pas qu’on pouvait être vicieux et cruel. Ce fut l’une des raisons qui poussa son père à devenir de plus en plus dure avec elle, l’obligeant à réussir coûte que coûte et sans un seul faux pas. Il était dur avec elle et de plus en plus violent. Il ne s’en rendait pas compte mais en réalité, il lui en voulait d’avoir prit la vie de sa femme pour respirer et faire battre son cœur. Mais pendant son entraînement, Ayubi le savait et subissait en se sentant coupable.

Après avoir passé son 10ème anniversaire, son père apprit à Ayubi le maniement de la lame. Le sabre était l’arme la plus maniable qu’il soit pour son père, grand maître de ce côté là. Le sabre était l’ami le plus précieux qu’il avait et il l’allait l’apprendre à sa fille. Commençant doucement, il lui apprit d’abord les techniques de défense afin de parer les coups de son adversaire. Il y allait tranquillement afin qu’elle apprenne à prendre de bon point d’équilibre, l’entraînement par moment sur un tronc d’arbre qu’il avait abattu. Il voulait qu’elle soit la plus forte et sentant bien qu’il allait bientôt partir maintenant avec sa maladie qui avançait, il fallait qu’elle soit prête. Continuant plus fortement avec elle pour connaître son niveau, il fit une découverte le terrifiant d’avantage. Sa fille savait sentir chacun de ses gestes et de ses coups avant qu’il ne le porte. Parant son sabre à chaque mouvement de ce dernier, il décida d’y aller plus fort, faisant plier rapidement sa fille. Elle n’avait que 10 ans, la force de son père la dépassait encore. C’est bien plus tard qu’elle réussit à le toucher et à le battre. Ses efforts étaient enfin payant et admirant sa fille et son talent, il lui remit le katana de son grand-père, grand combattant de son temps. Ayubi était une très bonne élève mais le véritable succès de son talent était son entraînement rigoureux et par-dessus tout, son entraînement avec un mystérieux jeune homme dont elle ne connaissait pas le nom. Il savait manier le katana encore mieux que son père, il était digne d’un grand ninja. Ayubi apprenait énormément avec lui et grâce à lui, elle pouvait faire d’énorme effort. Il n’était pas plus vieux qu’elle, un an de plus peut-être mais ce n’était pas sur. Elle s’entendait parfaitement bien avec lui mais il allait certainement l’oublier. Ce qui l’avait intrigué était qu’il tuait avec sang-froid, aucune émotion ne le traversait, en tous cas, extérieurement. Elle l’admirait et désirait être comme lui Pour elle, c’était son préféré, le seul qui la comprenait et qu’elle aimait bien.

Maintenant arrivée à ses 16ans, son père préféra vendre sa fille à un vieux monsieur complètement décomposé, à ses yeux d’une couleur si pure. Jamais elle ne se donnerait à ce vieux débris et voulant fuir pour rejoindre le jeune homme qu’elle n’avait pas vu depuis 6ans, son père la rattrapa et l’envoya dans la maison. Sur le sol et en larme, Ayubi se défendit contre cet homme bien trop fort pour elle, tendit que son père se trouvait dehors, laissant son fruit pourrir. Elle repoussait cet homme, refusait qu’il s’approche d’elle, l’attaquant par moment mais il était bien trop fort. Malheureusement, Ayubi ne put rien faire ce jour là et appelant comme jamais son père, il ne vint même pas à la fenêtre, trop honteux de ce qu’il venait de faire. Le drap tâché de quelques goûte de sang, Ayubi resta repliée dans ses draps, ne voulant plus manger ni boire afin de mourir. Il venait de vendre la chose la plus précieuse qu’Ayubi possédait afin de payer ses dettes de jeu. Il semblait si droit et respectable mais en réalité, un monstre avait prit possession de son cœur le jour ou sa femme était décédée. Le jour ou elle sortit de ses draps, ce fut pour partir de la maison mais son père refusait face à la beauté de sa fille. Elle ressemblait bien trop à sa mère et sa beauté était sans pareille. Retenant sa fille, elle sortit le katana de son grand-père et ne cherchant à comprendre, elle transperça son père et lui ôta la vie, comme pour sa mère.

Depuis deux ans elle ère dans les chemins les plus sombres, espérant revoir ce jeune homme qu’elle avait connu dans son enfance. Elle avait été faible dans sa jeunesse, maintenant, elle allait les faire payer, tous ceux qui pouvaient la toucher maintenant, ils risquaient très gros. Pendant deux ans, elle fit des petites missions pour survivre, offrant ses lèvres à certains hommes contre des informations, donnés par la suite à d’autre ninja inconnu pour elle. Voulant oublier son passé, elle réussit son examen, espérant être accepter dans le village choisi.

Vous description !

Prénom : Aurélie
Âge : 18 ans
Pays : France
Départements : Seine et marne (77)
Loisirs : Rp et faire du sport
Mangas préférés : je n’en ai pas
Remarques : aucune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinjiro
Fondateur Leader Kazekage (Suna)
Fondateur Leader Kazekage  (Suna)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29
Localisation : Porte de Suna !
Date d'inscription : 21/12/2007

Feuille de personnage
Point de chakra (PC) Point de chakra (PC):
1560/1560  (1560/1560)
Point de vie (PV) Point de vie (PV) :
1055/1055  (1055/1055)
averti :

MessageSujet: Re: Une fille à croquer... hmmm (j'en croque pour toi ^-^accepté)   Ven 29 Juil - 10:43

ok Very Happy

_________________
Are you ready !? For your death Invité ? Fan de mangas clique => Ici

 

Tu as peur de la mort ? Invité
Fiche ninja Capacité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-shipuuden-new.max2forum.com
 
Une fille à croquer... hmmm (j'en croque pour toi ^-^accepté)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit tour au cirque ...
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto.Shippuden Shinobi évolution  :: Naissance d'un Shinobi :: Ninjas validées-
Sauter vers: